mercredi 24 octobre 2018

Ouverture internationale :

L’accueil de deux chinoises...

Le Séminaire de Jeunes, depuis la rentrée développe une dimension internationale, ce qui permet à ses élèves de découvrir concrètement l’intérêt des langues étrangères et de trouver une ouverture plus grande. 

Dès la rentrée, trois jeunes : Tell venu de Thaïlande, Max des Etats-Unis et Sofia du Brésil, ont rejoint l’établissement. Pour cette année, ils habitent chez une famille d’accueil et rejoignent l’établissement catholique d’enseignement de Walbourg pour la journée. Ils suivent un programme de mobilité internationale organisé par l'association AFS (American Field Service) appelé aussi AFS Vivre sans frontière, partenaire de l'établissement.
Ils découvrent et vivent leur quotidien à la française.  Cette expérience d'immersion linguistique et culturelle est unique ! C'est une fabuleuse opportunité d'ouverture pour les élèves français et les enseignants, que de côtoyer ceux qu'on appelle désormais les Afseeurs. 

Début octobre, Yatzen en troisième, et Yu en seconde, toutes les deux venus de Chine ont rejoint l’équipe. Même si les débuts ne sont pas des plus évidents, en quelques semaines ils ont fait des progrès énormes. Yu raconte que quand elle est arrivée, elle était très excitée et nerveuse, mais quand elle a rencontré sa famille d’accueil elle était très heureuse. « En famille, ils m’ont beaucoup parlé, et quand je suis allé au lycée pour la première fois mes camarades m’ont beaucoup aidés. Ils m’ont dit ce que je devais faire et ce que je ne devais pas faire en classe. Ils m’ont précisé les règles de l’école. » Quand il y a du temps libre, Yu les camarade de classe lui apprennent le français. « Les professeur aussi m’ont beaucoup aidé. Les gens sont très gentil ici » Précise-t-elle, avant de dire « Par contre, je n’aime pas les cours de sports. Cela me fatigue beaucoup. Heureusement qu’il y a une bonne complicité. Sans les camarades, je ne pourrais pas trouver mes classes.» 

Les quinze jours de vacances permettront aux jeunes de souffler dans leur famille d’accueil. Les plus porches dans les classes et les familles depuis la rentrée ont fait d’énormes progrès en langue aussi, puisque pour apprendre à celui qui est accueilli la langue d’ici, chacun, l’accueillant, tout comme l’accueilli est amené à faire un déplacement linguistique pour faciliter la communication.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire