mardi 19 mai 2020

En chemin vers la Pentecôte - 1 -

Formons des cénacles… 

Il y a 38 jours, nous chantions, chez nous à la maison, confinés : "Alléluia, Il est vivant..." A 2 jours de la fête de l'Ascension, à 12 jours de la fête de Pentecôte, nous ne savons pas trop où nous en sommes, et dans notre vie de foi, et dans notre vie quotidienne ! 


Avouons-le, la reprise de la vie dé-confinée n’est pas des plus simples… Les informations, les protocoles d’accueil dans toutes les structures qui reçoivent du public ressemblent quelques fois à des missions impossibles. On donne plus de place, même dans le langage, aux barrières  (gestes barrières) plutôt qu’à la protection, à la distanciation sociale plutôt qu’à la communauté…

photo archive
Dans cette nouvelle période liturgique qui s’ouvre, notre archevêque Mgr Luc Ravel nous invite à la créativité. Il nous invite, pour nous préparer à la fête de la Pentecôte, à composer de petits cénacles pour se retrouver, prier, appeler l’Esprit Saint, afin qu’il vienne nous vivifier et nous donne la force d’avancer dans le monde nouveau qui s’est ouvert non pas avec le coronavirus, mais avec la Résurrection de Jésus-Christ, plus grand que le mal est la mort.

Mais qu’est-ce qu’un cénacle. Le cénacle est la chambre haute, dans laquelle Jésus avait réuni ses apôtres pour la cène (le dernier repas). Les apôtres, heureux de sa résurrection, mais apeurés par la violence envers le Christ et les siens à Jérusalem se retrouvent dans ce lieu jusqu’à la Pentecôte. Nous sommes invités à créer de petits cénacles, des petites assemblées de prières. Cela peut se faire, à la maison, dans son jardin,  à l’église du village (prévenez alors votre curé).

Chaque jour, comme nous le faisions avant Pâques, je vous mettrai en lien sur ce blog avec différents documents pour ces temps de prière.
Trouvez ci-dessous les détails de l’organisation, ainsi qu’une vidéo de Mgr Ravel.

Je vous partage l’idée de Mgr Ravel que notre aumônier Philippe Jacquemin a également relayé sur le site internet de la communauté de paroisse.

Belle montée vers la Pentecôte...
Ouvrez vos coeurs à l'Esprit Saint.
Jean THOMAS

Nous sommes aujourd'hui dans le pétrin




Le texte de Mrg Ravel: Nous sommes tous dans le pétrin.


Les détails de l'organisation partagé par le Père Philippe Jacquemin : (lien vers communauté de paroisses St Jean Témoin de la Transfiguration - entre Eberbach et Sauer)
A l’invitation de Mgr Ravel, des petits groupes de chrétiens, sont appelés à se constituer pour devenir des « cénacles », communautés intermédiaires entre la cellule familiale et communauté paroissiale.
Ces « cénacles » de chrétiens, de tous âges, réuniront jusqu’à 10 personnes entre l’Ascension et la Pentecôte.

Ces rencontres se dérouleront, en fonction des possibilités de chacun, à l’église, dans une chapelle ou une salle paroissiale, à la maison, à l’extérieur ou même par communion spirituelle, pour un court temps de prière et de louange afin d’appeler l’Esprit-Saint.
Quand ?
Chaque groupe s’organisera, et prévoira de se retrouver quotidiennement pour un temps de  prière de 15  à 20 minutes.
Comment ?Des fiches sont mises à disposition des personnes intéressées, que ce soit  pour prier à domicile, ou à l’église.
Chaque groupe désignera un guide de la prière, qui ne sera pas forcément le même chaque jour.
On  prévoira  un  lecteur  pour  la  parole  de  Dieu,  un  autre  éventuellement  pour  la  lecture spirituelle. Si  c’est possible,  on  désignera  un  chantre,  qui  chantera  masqué  et  gardera  bien  la distanciation demandée. Les autres personnes ne chanteront pas.
Si un groupe se réunit à domicile, aménager un coin prière, ou la table de la salle à manger : Bible ouverte, fleurs, lumignons (qui pourront être déposés au balcon ou à une des fenêtres)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire