lundi 11 mai 2020

vers une reprise...

Des visières pour voir le dé-confinement avec sérénité 

Christophe Pointereau est adjoint de direction au collège Ste Clotilde de Strasbourg. Il est par ailleurs passionné de bateau et s’est lancé depuis quelques années dans la confection de bâches, de voiles, nécessitant de grosses coutures, et plus récemment dans la confection de visières...


Dans son quotidien d’adjoint, son travail le met sans cesse en relation avec les autres, soit pour les rendez-vous d’admission, soit pour le travail avec les collègues, professeurs, ou les membres de son équipe. « Alors que tout cela se fait actuellement avec skipe, zoom, teams et d’autres logiciels de communication, il faudra bien reprendre le travail de manière plus traditionnelle. De nombreuses personnes sont inquiètes actuellement de cette reprise. » Pour les rassurer et contribuer aux gestes barrières, il a décidé de se lancer dans la fabrication de visières. 


Fort de son atelier de couture, il a fait appel à ses différents fournisseurs. VMG Soromap de Rochefort, un des grands fournisseurs français de voilerie lui a envoyé gracieusement une centaine de mètre d’élastiques. TMC (technic materiel couture) fabriquant de machines à coudre professionnelles lui a envoyé 50 aiguilles. Christophe et Véronique Pointereau ont acheté le scratch et la mousse. Le Séminaire de Jeunes et l’établissement Ste Clotilde ont acheté tous les plastiques. Ainsi, tout le matériel réuni, Christophe passe du temps dans son atelier pour fabriquer les visières. Il compte en réaliser une centaine pour l’établissement Ste Clotilde et une centaine pour le Séminaire de Jeunes. Ainsi, dans chaque établissement, la plupart des personnels pourront être équipés quand il s’agira de reprendre avec les collégiens et les lycéens. Il invitera chaque personne à personnaliser son petit équipement pour se l’approprier davantage. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire